Qu’appelle-t-on les énergies renouvelables ?

Les énergies renouvelables sont des sources qui se reconstituent plus rapidement qu’elles n’ont été utilisées. Elles représentent aujourd’hui une alternative pour remplacer ou compléter les énergies traditionnelles. Il existe cinq types d’énergies renouvelables : l’éolien, le solaire, le géothermique, l’hydraulique et la biomasse.
L’énergie éolienne utilise la force du vent pour créer de l’électricité. Cependant, son principal inconvénient est la nuisance sonore importante qu’elle génère. Il existe désormais des éoliennes adaptées aux particuliers à poser sur un toit ou une pente, qui leur permettent de consommer l’électricité produite ou de la revendre à un fournisseur.
L’énergie solaire utilisée par les professionnels comme les particuliers nécessite la pose de panneaux dits solaires. Deux types de panneaux existent : les panneaux solaires thermiques qui récupèrent la chaleur du rayonnement solaire et les panneaux photovoltaïques qui transforment la lumière du soleil en énergie électrique.
L’énergie géothermique est indépendante du climat. Elle peut se présenter sous une forme d’énergie à basse température pour chauffer les logements des particuliers, ou sous une forme à haute température pour la production de l’électricité.
L’énergie hydraulique permet le stockage de volumes d’eau importants qui sont ensuite transformés en énergie électrique. L’hydroélectricité est principalement produite par les centrales hydrauliques via des barrages.
L’énergie biomasse concerne plusieurs éléments : le bois, les déchets organiques, les résidus forestiers et les biocarburants. Les biocarburants éthanol ou biodiesel ont pour but de limiter les effets de serre lorsqu’ils sont mélangés aux carburants classiques.

Quelle place pour ces énergies aujourd’hui ?

Les énergies renouvelables tendent à se développer de façon croissante. Ces dernières années montrent que déjà près de 40% des Français déclarent être attirés par ce type d’équipement. Par ailleurs, le nombre de pays s’étant fixés des objectifs en termes d’énergies renouvelables est passé de 43 à 64 entre 2005 et 2015. Les objectifs prévus à l’horizon 2030 affichant un taux de 32% d’énergies renouvelables, montrent la volonté affirmée de la France dans ce domaine.

Articles liés

Menu